Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Plus d’informations

Sainte-Marie de la Victoire

Buscar
Sainte-Marie de la Victoire

Sainte-Marie de la Victoire

Rosario de la Aurora, Virgen de la Victoria

Le 8 décembre 1867, une bulle papale signée de la main de Pie IX déclarait Notre-Dame de la Victoire comme patronne principale de Malaga et de son diocèse. Les malaguènes l’adoraient toutefois bien avant cette date. La statue de la Vierge, cadeau de l’empereur Maximiliano I au roi Fernando le catholique, se trouvait dans l’oratoire particulier du roi durant le siège de la ville. Après la conquête de Malaga, un sanctuaire fut construit sur le lieu du campement dans lequel fut déposée la statue de la Vierge. Sainte-Marie de la Victoire fut canoniquement couronnée par nonce papal le 8 février 1943.

Sa fête est célébrée le 8 septembre. À cette occasion, le matin du dernier dimanche d’août, la Vierge de la Victoire est transférée depuis son sanctuaire à la cathédrale où se tient une neuvaine en son honneur. Enfin, le jour de la fête, une messe solennelle est célébrée dans le premier temple du diocèse puis une offrande florale est déposée devant la façade principale de la cathédrale au son de « malagueñas » traditionnelles chantées et dansées. Et l’après-midi a lieu une autre procession de la vierge jusqu’à son temple accompagnée des autorités de la ville, les confréries et citoyens, le clergé et des milliers de malaguènes et visiteurs.