Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Plus d’informations

La nuit de la Saint-Jean

Buscar
La nuit de la Saint-Jean

La nuit de la Saint-Jean

San Juan

Comme dans de nombreux autres lieux de l’arc de la Méditerranée, la nuit du 23 juin, la veille de San Juan, des milliers de malaguènes fréquentent les plages pour fêter l’arrivée de l’été. Selon la tradition il faut porter tout le nécessaire pour que la célébration soit un succès : du bois pour les feux, les vœux écrits sur un papier pour les brûler, de la bonne musique et la préparation pour déguster les célèbres « espetos de sardinas » (brochettes de sardines). La fête est à son comble la nuit du 23.

À minuit, on brûle les « Júas », de grands mannequins de chiffon, remplis de sciure, de papier ou de tout autre matériau. Ils sont confectionnés entre voisins ou amis et représentent généralement un personnage populaire qui s’est fait remarquer au cours de l’année, caractérisé de façon quelque peu grotesque. Selon la légende, au cours de cette nuit magique, quiconque se baigne ou se lave le visage à minuit dans de l’eau de mer conservera éternellement sa beauté.