Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Plus d’informations Cookies

Passage de Chinitas

Buscar
Pasaje de Chinitas

Passage de Chinitas


Le Passage Álvarez, ou Passage de Chinitas, doit son nom à Antonio María Álvarez, homme d’affaires et ancien gouverneur civil et militaire de Malaga, qui en commanda la construction sur les terrains du couvent sécularisé des Augustines. De l’ancien couvent fondé en 1628, il ne reste que le portique qui permet d’accéder à la Place de la Constitution.

On est frappé par son espace central en forme de patio, autant que par les deux axes qui y convergent, formant un ensemble très singulier et visuellement impressionnant lorsqu’on regarde en direction des rues latérales et de la place à travers l’arche d’accès.

CAFÉ DE CHINITAS - LORCA.

Depuis son ouverture, le passage a toujours connu une activité commerciale importante. Le café de Chinitas qui a ouvert ses portes entre 1857 et 1937 se trouvait dans ce passage. Internationalement reconnu de par, entre autres, les références qu’en a fait García Lorca dans son poème consacrée au matador Paquiro. Véritable référence nationale de la danse et du chant flamencos, son théâtre a accueilli La Parrala, Juan Breva ou la Niña de los Peines.


Comment arriver


Continuez votre expérience sur Málaga