Ce site web utilise ses propres cookies ainsi que ceux d'organismes tiers afin de regrouper l'information permettant d'optimiser la visite, bien qu'ils ne puissent en aucun cas servir à des fins personnelles.

Plus d’informations Cookies

Centre d’interprétation du Château de Gibralfaro - Musées

Buscar
Centro de Interpretación del Castillo de Gibralfaro

Centre d’interprétation du Château de Gibralfaro


Dans l’enceinte de l’ancienne poudrière du XVIIIe siècle est présentée une exposition qui rappelle la vie du château comme garnison militaire et lieu d’observation côtière depuis 1487. Des plans sur l’évolution de la cité, des armes, des uniformes et des objets de la vie quotidienne exposés dans de grandes vitrines consacrées à différents siècles (XVIe, XVIIe, XVIIIe, XIXe et XXe siècle), dessinent l’évolution de la garnison.

La collection

Aux portes de la poudrière est exposée une grande maquette de la ville et de ses murailles du XVIe siècle. Centrée sur le mont Gibralfaro et ses contreforts, on y découvre le château, l’Alcazaba et d’autres bâtiments de la zone tels que les arènes, la mairie, la cathédrale ou le Palais des Douanes.

Cette maquette permet de se faire une idée du profil des murailles de la forteresse d’où l’on a une magnifique vue panoramique sur toute la ville.

L’exposition reprend l’histoire du château à travers ses habitants. Des mannequins placés dans des vitrines portent des uniformes de l’époque. Le premier d’entre eux est un hallebardier du XVIe siècle, munis d’armes et de documents. Représentant le siècle suivant, on observera un arquebusier portant une épée espagnole et un plan de Malaga de 1693.

Ce n’est qu’à partir du XVIIIe siècle que les cartes exposées retracent l’évolution de la ville sur des terrains gagnés sur la mer. On trouve ensuite un soldat du « Régiment fixe de Malaga » armé d’un fusil à baïonnette de l’époque.

Puis un soldat du régiment d’infanterie Reding numéro 3 du XIXe siècle et un autre du régiment Ligne Bourbon 17 complètent l’exposition de mannequins militaires jusqu’en 1925.

Des maquettes de navires, de matériel de navigation, d’armes, de soldats de plomb et une abondante documentation complètent cette exposition.

Le bâtiment

Le château a été construit au XIVe siècle pour accueillir des troupes et protéger l’Alcazaba, en raison de l’utilisation généralisée de l’artillerie.


Comment arriver


Continuez votre expérience sur Málaga